LE PRÊT PROFESSIONNEL.


Les banques se montrent de plus en plus réticentes pour accorder un crédit professionnel. Depuis le début de la crise financière, tous les secteurs semblent affectés par cette situation et plus encore les entreprises individuelles (artisans, commerçants, professions libérales) ainsi que les petites sociétés).

Nous voyons également de nombreux courtiers en ligne qui refusent aujourd'hui de prendre en charge des demandes d'entrepreneurs qui ne disposent pas d'au moins 20% d'apport.

Constituer le dossier de demande auprès de la banque

La constitution d’un dossier de crédit professionnel prend beaucoup de temps, car la banque demande de nombreux documents.

Liste des pièces à fournir

3 derniers bilans ou prévisionnel sur 3 ans s’il s’agit d’une création avec plan de trésorerie.

Statuts s’il s’agit d’une société crée ou projet de statuts si société en création

Carte d'identité recto verso du dirigeant

Justificatif de domicile de moins de six mois

Extrait KBIS de moins de trois mois pour les sociétés constituées

Détails de la demande avec présentation de la situation (objet du financement, situation actuelle, objectifs commerciaux de l’entreprise…)

Derniers relevés de comptes bancaires (de 3 à 6 mois suivants les banques)

Situation patrimoniale du gérant (relevés de comptes personnels, tableaux d’amortissement des prêts en cours, dernier relevé d’imposition, états des placements en cours)

Compromis ou promesse de vente (s’il s’agit d’une acquisition immobilière)

À qui s’adresser pour obtenir le meilleur prêt professionnel ?

Le premier réflexe serait de répondre: à votre banque évidemment. Même si cette dernière doit être effectivement consultée, l’expérience nous prouve qu’il est nécessaire de la mettre en concurrence, que vous vous soyez heurté à un refus ou que les conditions proposées ne soient pas satisfaisantes.

Les courtiers en crédits professionnels sont nombreux sur Internet et nous vous conseillons d’en contacter plusieurs pour faire jouer la concurrence.

Pensez à poser ces quelques questions avant d’accorder votre confiance.

Depuis combien de temps le courtier exerce-t-il

A-t-il les assurances professionnelles de Responsabilité Civile et de Garantie Financière ?

Quel est le montant de ses honoraires ?

La durée des crédits professionnels ?

La durée varie d’une banque à l’autre et dépend de la nature de la demande. Il s’agit en général de prêts sur court et moyen terme qui vont jusqu’à 7 ans voire 10 ans pour les durées les plus longues.

Peut-on obtenir un financement sans apport ?

Évidemment, la question est très importante, car les demandes de crédits professionnels sans apport sont plus en plus nombreuses.

</