BIEN CHOISIR LE SOL DE SON TERRAIN

May 9, 2017

 

Vous avez décidé de faire construire une maison dans votre région préférée, celle où vous êtes né ou bien celle de votre cœur. Au-delà du type de maison et de son style moderne ou classique, vous ne soupçonnez pas réellement l'importance de la qualité du sol qui va supporter votre future maison. Et pourtant, la nature du terrain est un paramètre critique qui va déterminer notamment le type de fondations adaptées qui supporteront l'ensemble de l'ouvrage. Bien choisir le sol de son terrain est la première des actions à entreprendre par le futur propriétaire. Cela ne pourra se faire qu'avec l'aide d'un spécialiste qui entreprendra des études de caractérisation du sol.

 

L'importance de la nature du sol

 

La façon de construire une maison est forcément différente selon la nature du sol. Le premier élément d'une construction, les fondations, doit s'adapter à la nature du sol. Et le coût des fondations -donc le coût global de l'ensemble de la construction- peut fortement varier suivant le type du sol. Il est donc de l'intérêt du futur propriétaire, s'il a le choix de la parcelle de terrain, de regarder de très près la composition du sol de chacune des parcelles avant de faire son choix. Ainsi, les spécialistes des sols savent bien que l'argile est particulièrement sensible à la température et à l'humidité. Un sol argileux présentera par conséquent des risques accrus de fissuration de la maison avec le temps. De même, un sol situé trop près d'une nappe phréatique pourra avec le temps laisser s'infiltrer l'eau jusqu'au niveau de la maison, pouvant ainsi provoquer des remontées capillaires sur les murs. Un sol constitué de remblais, intrinsèquement moins compact qu'un sol naturel, pourra provoquer des fissurations de la maison si aucun compactage préalable n'est effectué dans les règles de l'art avant la construction des fondations.

 

Caractérisation du sol

 

L'étude préalable de la qualité du sol de la parcelle visée s'avère donc très important. Pour cela, il faut faire appel à un géotechnicien, spécialiste des sols, qui effectuera toutes les analyses physico-chimiques indispensables pour caractériser le plus finement possible la nature du terrain à construire. De plus, la vente d'un terrain doit être légalement accompagnée d'un document spécifiant la nature des risques technologiques (présence d'une usine ou d'une installation classée à proximité du terrain), des risques naturels (inondations) et des risques sismiques, tous liés à la situation géographique de la future maison. Le futur constructeur prendra évidemment en compte les paramètres importants liés à tous les risques identifiés pour la bonne conception de la maison. Certains risques peuvent ainsi influer sur le système de drainage et le dimensionnement des différentes parties de la maison.

 

Olivier Peureau

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Sept Îles à vendre

January 30, 2018

1/10
Please reload

Posts Récents

January 30, 2018

November 13, 2017

November 8, 2017